Prisonniers au château d’If et aux îles du Frioul

ifLaissez-moi vous en parler

Le livre, préfacé par l’historien Jean-Yves Le Naour, rassemble onze témoignages de prisonniers austro-allemands et alsaciens qui ont transité  à la fin de 1914 par le château d’If et les  îles du Frioul. Trois d’entre eux sont des extraits des livres Prisonnier des Français et Quatre années de captivité en Corse consacrés à ces deux lieux de détention mais tous les autres sont inédits. Sur ces îles situées à environ 3 km au large de Marseille, des centaines de civils, hommes, femmes et enfants dont le seul tort était d’appartenir à une nation ennemie ont croupi là les derniers mois de 1914. Il s’agissait d’Alsaciens raflés par les troupes françaises en Alsace, de passagers arrêtés sur un bateau qui avait fait escale  à Marseille ou de gens qui travaillaient en France lorsque la guerre a éclaté.

Ce qui m’a fasciné dans ces témoignages épars que j’ai retrouvés, regroupés et traduits, c’est la concordance des faits rapportés alors même que les auteurs (des médecins, des prêtres, des instituteurs, des paysans) n’avaient pu se concerter pour produire les mêmes  faux témoignages. Pendant et après la guerre, l’Allemagne a utilisé ces récits pour alimenter la propagande anti-française  quand  la France, de son côté, les a ignorés ou qualifiés d’affabulations mensongères.

Il était temps de les tirer de l’oubli dans lequel ils étaient tombés tant à Marseille qu’en Alsace.

La presse en a parlé

Où se le procurer ? (22 €)

– chez moi : m.spieser[at]orange.fr
– chez l’éditeur : www.editionsgaussen.com/

– en librairie sur commande
– sur les grands sites de vente en ligne : Fnac, Amazon …