Août 1914 : les déportés d’Avricourt

2016 - Août 1914 : les déportés d’Avricourt
Août 1914 : les déportés d’Avricourt
avricourt_all
Le récit original d’Isabelle Vœgelen

Laissez-moi vous en parler :

En 1914 des milliers d’Alsaciens et de Lorrains ont été déportés par l’armée française vers le sud. Un siècle après, plus personne n’en parle voire ne croit à la véracité de ces déportations. Depuis la découverte chez un bouquiniste d’un vieux livre rassemblant des témoignages de victimes alsaciennes,  j’ai à cœur de faire connaître cette page sombre de l’histoire de l’Alsace-Moselle car entretemps j’ai trouvé de nombreux récits oubliés que plus aucun Alsacien-Mosellan ne lit, d’abord parce qu’on ne les trouve plus dans aucune librairie ou bibliothèque et ensuite parce qu’ils sont en allemand et imprimés en caractères  gothiques.

Dans le cas précis, c’est l’histoire invraisemblable d’une jeune femme qui avait installé chez elle une infirmerie dans le village frontière d’Avricourt en août 1914. Les Français l’ont emmenée avec son fils de 5 ans, ses bonnes et son comptable au motif qu’elle projetait de tuer des soldats français… en plus de tous ceux qu’elle avait déjà tués ! Son comptable aussi a laissé le récit  des évènements et, chose incroyable, j’ai retrouvé ce récit dans une bibliothèque de Toronto au Canada ! Les deux récits sont anonymes : La patronne s’appelait Isabelle V. née T.  et son comptable K. Ils habitaient à A. en Moselle. Une enquête passionnante, d’abord à distance puis sur place, m’a permis de d’identifier Isabelle Vœgelen, née Telle et Hans Karcher d’Avricourt. Deux  récits saisissants qui m’ont bouleversé lorsque je les ai découverts il y a près de 5 ans déjà.

 

L’éditeur en parle :

La presse en a parlé :

Où se le procurer ? (15 €)

– chez moi : m.spieser[at]orange.fr
– chez l’éditeur : http://www.editions-des-paraiges.eu
– en librairie sur commande
– sur les grands sites de vente en ligne :  Fnac, Amazon …

Retour